top of page

Immunité revisitée...ou pas!

Mais comment on faisait, avant, pour booster son immunité? Voyage dans le temps à la recherche des bonnes habitudes de nos grands-parents...



Parce que nous nous sommes tellement protégés l'an dernier, aujourd'hui plus que jamais, il est important d'agir en préventif pour ne pas attraper les petites (ou grosses) bricoles qui pullulent autour de nous. Pas de remèdes révolutionnaires dans cet article, juste du bon sens pour renouer avec les habitudes parfois oubliées de nos anciens;)


1- On se confronte au froid


Ouste les couvertures triple épaisseur, chaussettes en laine molletonnées et Damart à petites fleurs: pour faire travailler notre immunité, on s'expose au froid! A trop vouloir se cocooner, on a endormi nos mécanismes d'adaptation, comme un élastique distendu. Résultat, dès qu'un stress naturel pointe le bout de son nez, notre corps ne sait plus comment réagir...


En sortant régulièrement avec une épaisseur de moins; en marchant pieds nus dans l'herbe le matin; en allant courir en manches courtes, notre corps s'habitue et ne se laisse plus surprendre. On redonne du ressort à l'élastique de notre immunité! Ainsi, à la prochaine attaque, l'organisme mobilise plus rapidement ses forces et diminue son stress.


Mon conseil :

  • Après la douche chaude, rincez-vous à l'eau froide pendant 30sec

  • Commencez par les pieds, jambes, ventre, plexus solaire, épaules, dos et tête, 3x de suite

  • Respirez profondément : ne coupez par votre respiration



2- On se bouge et au soleil en plus!


La sédentarité est un mal bien récent, nos grands-parents ayant intégré l’exercice physique dans leur quotidien par la force des choses. Si le travail pénible entraîne à coup sûr des traumatismes et un vieillissement prématuré des articulations, la mobilité qui faisait partie de leur vie était salvatrice.


Pas besoin de salle de sport ni d'entraînement intensif ; le simple fait de mettre son corps en mouvement entretient le fonctionnement immunitaire. La production de leucocytes, ces globules blancs qui nous défendent, augmente pendant et tout de suite après l’exercice. (Attention : à l’inverse, un entraînement trop intense affaiblit le système immunitaire).


Et tant qu'à faire, on se bouge au soleil ! Les UVB du soleil permettent la transformation du cholestérol en vitamine D. Ils sont ainsi indispensables à la fixation du calcium sur les os, à la maturation cellulaire et au bon fonctionnement immunitaire.


Mes conseils:

  • Promenez-vous en extérieur dès que possible, même pour une courte durée et particulièrement en hiver où la lumière est plus rare ; faites les courts trajets à pied.

  • Exposez vos mains, vos avant-bras et votre visage, 5 à 15 minutes, 2 à 3 fois par semaine, pour synthétiser de la vitamine D.



3- L'huile d'olive en cure


Pour les peuples méditerranéens, l’olivier symbolise la vie, l’éternité, la force et la paix. Ses squalènes antioxydants en font un allié de notre immunité...à portée de placard ;) En cure, elle permet le renforcement de la fonction intestinale et équilibre de la flore bactérienne : prendre 1 cuillère à soupe d'huile d'olive par jour, au cours des repas, pendant 21 jours.

Mes conseils pour bien la choisir:

  • Une huile vierge bio de 1ère pression à froid

  • Présentée dans des contenants sombres qui la protège de l’oxydation

  • A conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur



4- Le bain d'argile


Au 19è siècle, les naturopathes allemands, Sébastien Kneipp et Louis Kuhne reprennent la pratique de l’argilothérapie, s'inspirant sans doute des animaux qui, depuis toujours, se font des bains ou des cures d’argile pour soigner leurs blessures. Grâce à ses facultés d’échanges d’ions, l'argile attire à elle nos toxines et se décharge en bons minéraux.


En proportions différentes selon les variétés, les argiles contiennent de nombreux oligo éléments : silicium, magnésium, calcium, cuivre, sélénium, potassium, zinc...pour renforcer nos défenses. Ce sont des poudres “intelligentes” qui agissent là où le corps en a besoin.


En hiver, il est tout doux de s'en faire un bain :

  • Verser de la poudre surfine d’argile (Kaolin ou Montmorillonite) dans un gant.

  • Le maintenir fermé dans l’eau chaude du bain, pour laisser passer le lait d'argile, pendant 20min.

  • Se sécher et s’allonger pendant 20min, jambes surélevées

  • Tous les 3 jours en cas de baisse d'immunité

Mes conseils :

  • Choisir des argiles pures et séchées au soleil, 100% naturelles, non-ionisées et sans conservateur

  • Ne pas réutiliser de l'argile

  • Ne pas utiliser d'ustensiles en métal au contact de l'argile



Ainsi donc nul besoin,

Pour préparer son terrain,

De plans compliqués:

C'est facile, l'immunité !

Retrouvons juste un peu

Du bon sens de nos aïeux :)

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page